De l’eau à boire pour un bébé allaité ? – BASTET

Pourquoi ne faut-il pas donner d’eau à un bébé exclusivement allaité ?
 
Parce qu’il peut sauter des tétées. Son estomac se remplit d’eau, donc il n’a plus faim pour autre chose. L’eau, évidemment, ne contient aucun nutriment, donc ne fait pas grossir (ni grandir) bébé. Il est donc calé avec un liquide pas du tout intéressant sur le plan nutritionnel et du développement. Cela aura pour effet qu’il risque de sauter une ou plusieurs tétées. La production de lait maternel répondant à la loi de l’offre et de la demande, la maman va produire moins de lait. Bébé aura encore moins de lait, donc encore moins de ce qui l’aide à grandir et à grossir. La solution : continuer à donner le sein à la demande, et même le proposer très régulièrement.
 
En outre, boire de l’eau représente toujours un risque sanitaire, là où le lait maternel est et sera toujours parfaitement stérile.                                                                                                                                                                        
Et en cas de fortes chaleurs ?
 
Des études* ont montré que donner des suppléments d’eau à bébé n’augmente pas leur niveau d’hydratation, même en cas de fortes chaleurs. Pour les raisons expliquées précédemment, il n’existe donc pas d’argument en faveur d’un supplément en eau, en revanche il en existe en défaveur d’un tel supplément.
 
Et pour un bébé constipé ?
 
Tout d’abord, il faut être sûr que bébé est réellement constipé. En effet, après environ 6 semaines, un bébé allaité peut espacer ses selles de plusieurs jours. Une constipation se traduit par des selles déshydratées, dures, en «billes», difficiles à éjecter et qui peuvent provoquer des fissures anales. Tant que bébé a le ventre souple, produit des gaz et ne souffre pas, pas de raison de s’inquiéter. Le record d’absence de selles chez le bébé allaité est de 27 jours (le lait maternel étant métabolisé presque entièrement, il ne produit que très peu de déchets, et il faut donc parfois attendre plusieurs jours, voire semaines, afin qu’il y ait de quoi produire une selle) ! Dans le cas d’une constipation effective, il est encore une fois inutile de donner de l’eau à bébé ni d’en boire soi-même des litres. Généralement un massage abdominal (dans le sens des aiguilles d’une montre) et des tétées plus fréquentes seront suffisants. Si cela perdure, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre qui pourra lui prescrire un léger laxatif adapté à bébé.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       À partir de quel âge peut-on donner de l’eau ?
 
À partir de la diversification, on peut commencer à donner de l’eau. Cependant, rien ne presse. Ce qui vaut pour les six premiers mois de bébé vaut aussi pour la suite. Le lait maternel reste très hydratant (n’oublions pas que le lait maternel contient des sels minéraux qui facilitent l’absorption des liquides et donc le rendent plus hydratant que de l’eau – dont il est composé à 87,5%). Tant que bébé est allaité à la demande, sans restriction aucune et que le sein lui est régulièrement proposé lors des épisodes plus chauds, bébé n’a pas un réel besoin de boire de l’eau. Lorsque vous commencerez à lui en donner, privilégiez les repas ou la fin des repas, et banissez évidemment les biberons.
 
 
*Additional water is not needed for healthy breastfed babies in a hot climate. Ashraf RN, Jalil F, Aperia A, Lindblad BS. Acta Paediatr 1993 Dec; 82(12): 1007-1 Milk consumption and hydration status of exclusively breastfed infants in a warm climate. Brown KH, Creed de Kanashiro H, del Aguila R, Lopez de Romana G, Black RE. J Pediatr 1986 May; 108(5 Pt 1): 677-80.
-BASTET-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *